(In)sécurités dans les Amériques : schèmes idéologiques, politiques publiques et réalités citoyennes

Imprimer

Numéro 9 - 2016

Edito n°9

 

Dans les Amériques, comme en Europe, le thème de la sécurité est particulièrement récurrent dans les médias, dans le milieu politique, mais aussi dans les conversations et pratiques quotidiennes. En Amérique du Nord, il semblerait que le facteur déclenchant de la rhétorique sécuritaire soit étroitement lié aux répercussions des attentats du 11 Septembre 2001. En Amérique latine, la menace terroriste semblant moins immédiatement prégnante, le thème sécuritaire émerge plutôt « à la faveur » d’une approche nouvelle de la violence : ici liée aux trafics de drogue, là à la circulation d’armes, ailleurs à une population échappant au contrôle social lors de manifestations notamment. Mais ne nous y trompons pas, la notion de sécurité n’est pas neutre ; elle n’évolue pas per se. Au contraire, elle navigue au gré des évolutions politiques et idéologiques, est – et a été – mobilisée pour légitimer la mise en place de certaines politiques. Hier la doctrine de « sécurité nationale » et aujourd’hui « la guerre contre le terrorisme » ou « contre la drogue » sont ainsi trois des concrétisations les plus connues de l’usage du terme de sécurité.

ISSN 2102-6424